Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

la double peine pour les enfants allergiques scolarisés à Bordeaux

Publié le par E. AJON

Lors du dernier conseil municipal , la ville de Bordeaux a adapoté ces nouveaux tarifs de restauration scolaire maternelles et elementaires.
Le groupe socialiste a voté contre , pourquoi?

Je  m’arrêterais principalement sur les tarifs des régimes particuliers c est a dire ceux concernant les familles qui portent le repas de leurs enfants bien souvent pour des raisons médicales, comme  c’est le cas dans le cade des allergies alimentaires.

La municipalité offre à ces familles une double peine, les familles portent un déjeuner à leurs enfants souvent couteux car constitué de produits spécifiques, et la mairie leur propose un tarif unique fort élevé et non modulable de 1,92 euros.

De nombreuses communes ont pris le chemin de la gratuité pour ces familles, d'autre ont mis un plafond avec graduation selon les ressources, mais bien peu ont pris ce fonctionnement.

Surement car la cantine scolaire, vous le savez,  est un service public administratif annexe au service public d’enseignement, aussi la restauration scolaire est soumise, elle aussi, à des impératifs, en particulier au « principe d’égalité des usagers » ce qui implique que :

 Les restaurants scolaires puissent être utilisés par tous les parents qui désirent y placer leurs enfants, sans distinction selon les possibilités financières dont dispose chaque foyer (mais avec la possibilité de tarifs différenciés selon les revenus)

Je ne peut croire que le maire de Bordeaux  accepte ce manquement au principe d'égalité et qu il ne  revienne rapidement sur cette délibération en mettant au tarif le plus bas soit 0,48 euros le prix des regimes particuliers.

La réponse de madame Collet, adjointe à l éducation à notre demande, a été de nous rétorquer que pour elle 1,92 ce n était pas trop élevé pour le service rendu. Cette adjointe n a jamais du essayer de tenir un budget familial avec un minimum social ou un SMIC, car cela représente plus de 31 euros par mois pour un seul enfant…..

 Quand on ne prend uniquement ses propres repères pour prendre des décisions cela ne peut il pas être  hasardeux voire  dangereux pour les citoyens ? En tout cas, dans ce cadre , cela donne aux parents d enfants allergiques un sentiemnt d'injustice!

Voir les commentaires

Soutien aux travailleurs migrants!

Publié le par e.ajon

J'ai remis hier la médaille de l’assemblée nationale à Alexandre Chouvalov, pianiste Russe aujourd’hui naturalisé Français, pour fêter différemment la chute du mur de Berlin qui a bouleversé la vie d’Alexandre.

 

Cette remise de médaille a été, aussi l occasion, de la mise en lumière d’un de ces nombreux étrangers qui sont venus en France et qui se sont, ou qui  se battent, pour obtenir un titre de séjour leur permettant de rester sur le territoire Français et de réaliser leur rêve, leurs projets.

 Alexandre Chouvalov a quitté la Russie dés qu’une fenêtre c’est ouverte en Russie après la chute du mur de Berlin, à  la recherche  d’une plus grande liberté musicale bien que concertiste reconnu en Russie. Alexandre Chouvalov a commencé la musique dés 4 ans sur le piano de l'école de musique créée par son père. Il sortira diplômé du conservatoire de Saratov, comme concertiste et obtiendra de nombreux prix : premier prix du  festival de musique classique de Volgograd, premier prix du concours de province de la Volga, et le diplôme de hautes qualifications internationales «  Rachmaninov ».

Très tôt la musique  lui apparaîtra sans frontière possible, dans un pays ou celles-ci étaient alors hermétiques. Durant trois ans,  il alternera des allers-retours entre l’Allemagne et la Russie avec des visas provisoires ne lui permettant pas  d'aller explorer comme il le souhaiterait de nouvelles inspirations musicales.

En 1996, il partira en France une semaine et y restera pour la musique et par amour. Avec une bataille continue pour obtenir des papiers lui offrant de s’y installer définitivement et sereinement.

  Après  10 ans de démarches administratives et de petits emplois  alimentaires, il a enfin obtenu sa naturalisation en France en 2008 et accompagne depuis lors le corps de ballet de l’opéra de Bordeaux.

 Vous l avez compris, l’histoire d’Alexandre est intimement liée à  celle  du mur de Berlin, mais elle est aussi un  nouvel exemple du parcours éprouvant auquel sont soumis les travailleurs migrants et les sans papiers, qui sont venus chercher en France une vie meilleure, qui travaillent et vivent en France depuis de nombreuses années, mais auxquels le gouvernement français refuse une existence légale.

En plein, débat sur l’identité nationale, et alors que la politique de l’immigration se résume à une politique du chiffre  cette cérémonie manifestait le refus de la fausse image de migrants que véhicule intentionnellement le gouvernement.

Le courage et les rêves  de ces hommes et femmes ne sont ils pas au contraire un apport à notre société?

Voir les commentaires

Le jazz pour les péres noel vert du secours populaire

Publié le par emmanuelle Ajon



je vous invite à partager quelques notes de Jazz au profit du secours populaire,
au comptoir du Jazz , quai de Paludate ,
le samedi 19 décembre 2009
à  21 heures.

Pour la deuxieme année consécutive, le Comptoir du Jazz organise un grand concert afin de collecter des fonds pour financer les opérations solidaires du Secours populaire en faveur de Noël.
Une soirée Blues - Rythm'n'Blues
avec
JELLY ROLL DUBOIS >
ANTHONY STELMASZACK >
LONJ >
JUMPING TO THE WESTSIDE


Ces initiatives de nouveaux bénévoles qui offrent leurs compétences, leurs savoir faire ou leurs passions une fois par an, ou une année ou quelques mois sont une des richesses de l'association!

Voir les commentaires