Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Un projet d'urbanisme sobre solidaire à Bordeaux ....

Publié le par Emmanuelle AJON

Quelques mots sur larévision du PLU 3.1, et  sur des deux grandes orientations  « la métropole des 5 sens, et  une ville durable »,  qui mettent l’accent sur une recherche forte de solutions sur deux points noirs de notre tissus urbain actuel  à savoir :

-la capacité pour  tous et chacun de trouver des  conditions d’habiter décentes et adaptées à ses  ressources dans l’agglomération, ce qui demande une forte production de logements et une densification de notre tissus urbain.

-  et la capacité pour chacun de se déplacer de manière sobre en termes de dépense de temps comme d’énergie.

 

 Nous ne pouvons qu’approuver ces grandes orientations préalables, seulement aujourd’hui, on ne peut que craindre que la politique de l’Etat dans un perpétuel désengagement dans le domaine de l’habitat social, entre autre,  ne nous permette de tenir cette politique ambitieuse et nécessaire en particulier en matière de solidarité et de mixité.

 

En effet ces dernières années les positions en terme d habitat social du gouvernement, amplifié par   la loi Boutin ont de multiples conséquences pouvant mettre en péril ce projet, à savoir :

 

-          D’une part le désengagement par  l’état du financement du logement social, de l’ANAH, au profit  des programmes de défiscalisation.

-          Une pression à la ghettoïsation des logements des bailleurs sociaux, -   La perte du droit au maintien mettant en péril la mixité sociale,

-          Une recherche de relâchement perpétuel autour de la loi SRU,

-          L’attaque des finances du  1% logement 

 

 

 

Enfin, nous le souhaitons de tous nos vœux, voir une métropole sobre, afin que les investissements de prestiges laissent la place dans Bordeaux à des investissements nécessaires, solidaires, et offrant de la mixité.

Ce vœu est aujourd’hui rejoint par la réalité des  avancées du pont BA-BA pour lequel, j ai à de nombreuses reprises souligné la problématique de l’arrivée d’un trafic démesuré par rapport aux capacités d’accueil du tissus urbain de la Bastide, et qui aujourd’hui fait débat et surprise  à quelques mois de la livraison de ce pont….

 

J’espère  donc que ce PLU enrichi et ces grandes orientations seront dans son sens profond suivi par la ville de Bordeaux en particulier dans le domaine de la sobriété et de la solidarité.

Mais j’émets aussi  le souhait que la politique nationale donnera les moyens à tous les Bordelais de vivre dans cette agglomération des 5 sens et que les coupes législatives et budgétaires n’amputent définitivement l’agglomération du millionnaire de son sens de solidarité en termes d’habitat et de mixité en terme d’espace.

 

Voir les commentaires

7000 m² de gazon 165 millions d'euros luxe ou nécessité?

Publié le par Emmanuelle AJON

J’avoue ne pas être experte dans la notion de développement durable. Peut être parce que mon regard est souvent  plus accès dans le respect et la protection des êtres humains et ma pensée pour l’avenir des générations futures  va de prime abord vers l’égalité, l’accès aux soins, aux savoirs, etc.…avant de raisonner préservation de l’environnement même si je le sais primordial.

bague gazonCependant, alors que je prends connaissance d’un rapport sur le développement durable de la ville de Bordeaux suivi d’un projet de délibération pour la construction d’un grand stade à 165 millions d euros…une question me taraude  «  peut on alors que la ville n’a pas assez de logement , d’infrastructures pour l’accueil des tout petits, de places de  cantines scolaires, alors que une part très importante des Bordelais vivent sous le seuil de pauvreté…dépenser 165 millions pour un stade et faire prendre des risques financiers à la ville tout en  communiquant sur nos actions de développement durable ?

N’est on pas là face à des actions antinomiques?

N’est ce pas la une perversion du concept de développement durable vers une notion tendance, lui faisant perdre son sens de notion transversale, base nécessaire à chaque décision en particulier politique? 

Aussi, la réalisation  d’un stade si onéreux dans le contexte socio économique de Bordeaux, ne range t-il  pas les actions, dites de développement durable louable, à une notion  de gadget ?

Un investissement luxueux mettant en jeux les recettes futures de la ville au détriment d’investissements nécessaires pour un développement socio économique égalitaire pour les générations futures, n’est il pas un véritable reniement du concept de développement durable ?

 Ne sommes nous pas dans le luxe alors que nous devrions répondre à des besoins nécéssaires pour de nombreux Bordelais?

La réponse de notre maire sera certainement, comme pour celle des aboutissements du pont Baccalan Bastide, une vision alarmiste et sans ambition pour la ville, espérons que l’avenir ne nous donnera pas raison aussi pour le grand stade ! Même si je le crains fortement.

Voir les commentaires