Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le Pibal fin d'un épisode médiatique digne du festival de Cannes.

Publié le par Emmanuelle AJON

Petit retour sur un des éléments d actualité de la semaine : Le Pibal fin d'un épisode médiatique digne du festival de Cannes.

L'annonce de la fin de l'épisode PIBAL à Bordeaux met fin à la grande production mediatico-cycliste municipale.

Cet épisode met en lumière la gestion de la ville par une politique de show dans un objectif de rayonnement médiatique fort coûteux et dont l’intérêt pour la ville comme pour ses habitants ne m’apparaît pas comme la première motivation.

En effet, le cas du Pibal, est symptomatique, l'arrivée du vélo star avait été annoncée par notre maire dans une ambiance « genre festival de Cannes » comme l'avait souligné alors le journal sud ouest.

La justification de l'arrivée du prodige pouvait paraître louable : accroître la part du vélo dans les déplacements à l’extérieur du centre historique.

Mais dans la réalité de l'arrivée du Pibal, ce n'est pas le doublement d'offre pour les bordelais,mais c'est un le doublement du coût d'acquisition des vélos en prêt pour les bordelais (de 180 euros a 450 euros).


C'est un budget d'investissement de plus de 240 000 euros pour un flop, dépassant une fois de plus le marché prévu...

Parallèlement, la ville connaît encore dans son centre des quartiers populaires qui n'ont pas accés à la mobilité des Vcub par absence de station, ou aucun aménagement urbain permet la facilitation de déplacement en vélo comme à la Benauge par exemple.
Je regrette qu'une fois de plus les show médiatiques de la ville jettent une chape de plomb sur la réalité, ses
manquements, et les inégalités territoriales et sociales.

Le Pibal fin d'un épisode médiatique digne du festival de Cannes.

Voir les commentaires