Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mariage pour tous ma réponse aux questions de AIDES Aquitaine

Publié le par Emmanuelle AJON

Messieurs les présidents, C'est avec plaisir et sans aucune ambiguïté que je vous donne ma position sur le mariage pour tous. Je suis entièrement favorable à la loi du mariage pour tous, si j'étais aujourd'hui parlementaire je voterai cette loi pour plusieurs raisons: La première parce que je suis pour une égalité de droits envers chaque citoyen et que le mariage est un contrat de droit civil qui a trois effets, l’un sur la filiation, sur la succession et il entraîne le droit au divorce. Dans ce cadre, il était important d’avoir ce débat de société sur l’évolution de la filiation et il est facile d’expliquer que l’extension du mariage donne de nouveaux droits pour les couples de même sexe. Par exemple, l’adoption aujourd’hui est possible pour un couple marié, pour une personne seule homme ou femme mais pas pour deux hommes ou deux femmes, c’est pas acceptable. Autoriser le mariage des personnes de même sexe, c’est permettre sans obliger, un égal accès au droit. Quant à l’adoption, ce n’est déjà pas un état naturel mais ça existe. Je considère que le code civil est là pour aller dans le sens de l’évolution de la société. C’est la même chose que lorsqu’en 70, on a reconnu les enfants naturels. On en pense ce qu’on en veut mais ces enfants existent. La seconde donc parce que je ne supporte pas l’hypocrisie sociétale qui est faite aux quelques 40 000 enfants vivant dans des familles homoparentales ; aujourd'hui ces enfants existent, vivent avec nous et nous ne pouvons leur refuser le droit à la reconnaissance à la famille. Cette loi sera un véritable avancé pour les enfants. La troisième, je suis une élue de gauche fière de soutenir et accompagner un progrès sociétal. Pour la PMA, j’étais favorable à ce que cela soit pris en compte dans une deuxième loi. En effet, la modification sur le mariage touche au code civil au droit notarial, etc.. Mais la PMA touche à la santé publique au code de la sécurité publique, c'est un autre débat. Je suis bien entendu pour, je suis pour la transcription des actes de naissance des enfants nés par PMA à l’étranger. Je suis pour un débat et une extension mais je ne sais pas jusqu’à quel point, la PMA ne doit pas devenir un acte dit de confort, mais ne doit pas non plus continuer à permettre que seul les couples ayant les moyens d'aller à l'étranger puissent en bénéficier.

Commenter cet article