Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Législative 2012 à Bordeaux, point sur l'actualité.

Publié le par Emmanuelle AJON

261436 2216070159389 1176637169 32712336 1636342 n

Ces derniers jours, ces dernières heures ont été porteurs de bouleversements politiques, tant au niveau national que local. A la demande de Michèle Delaunay, j’ai  accepté de retirer ma candidature de députée suppléante de la deuxième circonscription de la Gironde au profit de Vincent Feltesse.

Je tenais à prendre un peu de temps avant de m'exprimer  pour évacuer au maximum les sentiments qui pourraient conduire mes propos.

 Dans le même temps, j'ai été submergée par des dizaines et dizaines de messages de militants, sympathisants, amis et de personnes inconnues. Tous m'ont témoigné leur estime, leur affection ou leur incompréhension.

Je tenais à vous remercier à tous.

Pour plusieurs raisons, cette décision n’a donc  pas été facile à prendre.

Tout d’abord au regard du travail accompli ces cinq dernières années auprès des Bordelais, en duo avec la députée, tout particulièrement sur de nombreux dossiers qui me sont chers, au nom de mes engagements et de mes convictions politiques: l’éducation, l’habitat, le pont Bacalan-Bastide, pour ne citer que ceux-là.

Ensuite parce qu’entrer en politique ne signifie pas, pour un homme ou une femme, abandonner à la porte son égo, ses sentiments, ses émotions.

Au-delà de ces considérations personnelles, le choix de permettre à Vincent Feltesse de devenir le suppléant de notre candidate sur la deuxième circonscription a évidemment un sens politique fort pour Bordeaux, après la nomination de Michéle Delaunay comme ministre délégué aux personnes âgées et à la dépendance. Si avec notre soutien actif, comme elle le mérite, les Bordelais confirment en juin leur confiance à Michèle Delaunay, c’est en effet Vincent Feltesse président de la Communauté Urbaine de Bordeaux  qui siègera à l’Assemblée nationale pour lui permettre d’honorer sa charge ministérielle.

Grâce à tous les témoignages de soutien, d'affection, reçus, au lieu de me décourage, cela me motive pour continuer car, finalement, si au premier événement je devais rendre les armes, alors que vaudrait mes engagements.

Non, au contraire, cela va encore me rendre plus déterminée à me battre, car ce qui compte et doit compter, ce sont les progrès qui seront faits dans tous les domaines qui me tiennent à cœur. J'aurai d'autres occasions pour montrer mon opiniâtreté, mes qualités, mes compétences, pour faire avancer ces combats, dont celui de la parité, comme vous vous en doutez.

 

C'est pourquoi, dès demain, vous me verrez à nouveau sur le terrain, en réunion publique, en porte-à-porte, en distribution. Rien, ni personne, ne m'empêchera de participer au parachèvement de la victoire de François Hollande, le 6 mai dernier, car sans majorité parlementaire, tous les engagements pris seront vains et je veux faire partie de tous ceux qui y auront pris leur part.

 Je vous appelle, tous, à m'y accompagner, en laissant derrière la porte, frustrations, colères, parce que cette implication me donnera, nous donnera, plus de légitimité et nous permettra d'être plus écoutés. Suivons l'exemple de François Hollande, il n'a jamais abandonné.

 

Donnons une majorité au changement.

Encore une fois, merci à tous de votre soutien,

Commenter cet article

Peter pan 26/06/2012 07:17

Je ne vous connais pas mais beaucoup de panache en effet. Une décision compréhensible des joueurs de go. Demain la loi striçte sur le cumul des mandats et l abandon de cette règle politiquement
inepte du ministre réélu ou démissionnaire changera la donne. Nul doute que la mandature de nicolas Sarkozy aurait été de meilleure qualité, les dérives moindres avec un juppe a l environnement et
au dd. En attendant, madame, vous avez tout mon respect.

William LEYGUES 23/05/2012 13:47

Militant sur la difficile première circonscription, je tenais à t'apporter mon soutien pour les épreuves personnelles que tu traverses. En mettant entre parenthèse ton égo, tu es exemplaire face à
ceux dont l'ambition personnelle prend le pas sur l'intérêt collectif. Ceux qui font ce choix devraient penser plus souvent à l'effet "boumerang" qui risque un jour ou l'autre de les ramener à la
dure réalité des urnes ! L'appareil auquel nous appartenons devrait être plus vigilant à respecter les militants... Pour l'instant ce qui compte c'est gagner les législatives pour permettre la
réalisation du programme de François Hollande.
Amitié socialiste et bon courage à toi.

Veronique 22/05/2012 19:33

Respect pour votre panache. On ne lutte pas contre le respect d'un programme...parité réelle...non cumul des mandats (Humour).

Maunoury Mélanie 22/05/2012 13:57

Pour une fois qu'une jeune femme de ma génération avait l'occasion de devenir députée, il est dommage que des petites considérations politiciennes viennent remettre en question cela. Même si Vicent
Feltesse est une personne de grande qualité... j'espère que ton tour arrivera avant que tu n'atteigne la cinquantaine ! Bon courage et félicitations pour ce fair-play...

michel faure 22/05/2012 02:31

en voyage aux Antilles j'ai appris avec quelque retard la nomination de Michèle Delaunay au gouvernement, ma première réaction fut de la satisfaction de voir promue une personne de grande qualité à
la bonne place...et la seconde fut la joie de comprendre que vous alliez être députée - vous une jeune femme "normale" - et voilà que les vieilles traditions du parti reprennent le dessus et
Emmanuelle passe à la trappe...
Merci pour la dignité de votre intervention dans vote blog, bon courage pour la suite...
mf