Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

BARACK OBAMA PAS UNE VICTOIRE UN RAZ DE MAREE

Publié le

Ce matin cette  phrase, que j’adore, de Martin Luther King
«  Nous devons apprendre à vivre  ensemble comme des frères, sinon  nous allons mourir tous ensemble comme des idiots » à enfin trouver son point de résonnance  aux USA.
Après plus de 50 ans et le courage d’une femme, Rosa Parks, la marche des « noirs » américains  a, enfin, atteint  la maison blanche…

Cependant, si Barrack Obama est un train de faire vivre un moment historique aux  Etats Unis, il a aussi des chantiers titanesques devant lui :

 

- mise en place d’une couverture maladie pour tous,

- mettre fin à la crise du logement qui jette de nombreux américains à la rue,

- reforme des impôts,

- crise financière internationale,

- guerre en Irak,

- paix en Proche Orient….

 

Mais ce matin, le 21° siècle, apparaît   comme celui du changement, ou tout est possible.

 Les citoyens, électeurs occidentaux sont émancipés, libres et prêts à de véritables changements…c'est une joie immense!!!

 

Voir les commentaires

Déni d opposition.....

Publié le

 

Samedi s'est déroulée à la mairie de Bordeaux, une "cérémonie" pour accueillir les nouveaux Bordelais.

De nombreux conseillers municipaux et adjoints étaient présents, dont Martine Diez et moi même pour l'opposition.

Monsieur le maire dans sa présentation de l'équipe municipale a simplement omisde parler des élus d'opposition.
Il n'a pas eu, non plus, la courtoisie de
présenter ceux qui étaient présents.

N'ayons pas de langue de bois, des maires socialistes de mon parti doivent sans doute se comporter de la même façon. Mais, parmi nous, il en est aussi qui déplorent ces pratiques archaïques et si peu démocrates.

Nous avons donc assister à la promotion des adjoints de quartiers.


Vision idéaliste! Nous verrons par la suite, à l'expérience.

Bien évidemment, nous nous sommes, toutes les deux, présentées aux Bordelais que nous avons pu aborder.

Espérons que la plupart des nouveaux Bordelais n'ont pas été dupes et cru que les élus d’opposition étaient absents et éloignés des citoyens…

Voir les commentaires

Opposition: travail de fourmis peu visible mais pas sans importance

Publié le

 
communiqué du groupe des élus socialistes de Bordeaux
 
 
Les élus socialistes bordelais, par une intervention d'Emmanuelle Ajon, ont obtenu le retrait d'une délibération portant sur les droits de plaçage des commerçants non sédentaires sur le cours Victor Hugo, pour les raisons suivantes :
 
d'une part, la municipalité avait décidé une augmentation de 416 % au motif de la requalification du cours ;
 
d'autre part, cette décision a été prise unilatéralement, au mépris de la loi qui prévoit expressément une concertation avec les syndicats représentants les commerçants non sédentaires.
 

Voir les commentaires

Le Sénat c'est quoi ça?

Publié le

 

C’est la réflexion que ma fille m’a faite cette semaine en écoutant les informations.

 

Alors c’est vrai, c’est quoi le sénat ?

 

En France, il existe deux assemblées : l’Assemblée nationale et le Sénat.
Ils forment le Parlement dont le rôle est de discuter et de voter les lois qui régissent la France. Ces deux assemblées sont complémentaires.

 Le Sénat, à la différence de l’Assemblée nationale, est une assemblée permanente puisque le chef de l’État ne peut pas la dissoudre.
Ce mode de fonctionnement assure la continuité de l’État, son existence est donc fondamentale pour permettre à notre république de perdurer dans de bonnes conditions démocratiques.

Les sénateurs, comme les députés, discutent et votent les lois pendant une période de l’année bien déterminée, appelée « session ». La session commence en octobre et se termine en juin, période durant laquelle ils sont 12O jours  dans leur assemblée. Le reste du temps, les sénateurs sont dans leurs départements, ils se mettent à l’écoute des citoyens et des élus locaux qui leur parlent de leurs difficultés sur le terrain. Cela leur permet de bien connaître les problèmes des Français. De retour au Sénat, ils profitent de ces expériences pour améliorer les lois tout en demandant  des explications aux ministres.

Ils ne sont pas élus au suffrage universel mais par les grands électeurs, ce qui leur permet de travailler sans la pression de promesses électorales.

Cependant, le mode de scrutin et de renouvellement du Sénat fausse la représentativité des élus, aujourd’hui la majorité des communes de France est de gauche, mais le Sénat reste toujours présidé par l’UMP. Cela participe nettement à son image de conservatisme, à quand un changement probant dans ces têtes ?

Mais dimanche denier l’application de  la  parité a permis  l’entrée de femmes supplémentaires au Sénat.  Au-delà de la simple application d’une loi, peut-on y voir la première marche vers la modernisation dont cette assemblée a besoin ?

Alors  bravo et bon travail  à nos trois sénateurs PS girondin, Philippe Madrelle, Françoise Carton, Alain Anziani, qui travaillerons le 15 OCTOBRE prochain sur la loi prévoyant l’augmentation démesurée des surloyers pour les logements HLM, dont j ai parlé précédemment.

Comptons sur le  vent de nouveauté qui souffle sur le sénat avec 21 sénateurs PS supplémentaires pour faire entendre l’absurdité de ce projet de loi !

Voir les commentaires

Cela me dérange

Publié le

Les conseils de quartiers de rentrée ont commencé.

J ai assisté mardi soir à celui de mon quartier à la Bastide.

 

Le manque de place laissé aux simples habitants m’a choquée encore une fois.

En effet, les élus de la majorité prennent des temps de parole démesurément long pour répondre aux brèves questions de la salle.

 

De plus, le temps de parole entre les associations et les habitants n’est pas réparti équitablement, laissant bien peu de place à l’expression individuelle…

 

Ne parlons pas du ton des réponses de monsieur le maire, ne donnant pas  envie de poser une question dérangeante, à l’homme au 56% , comme il nous l’a rappelé avec exaltation.

Voir les commentaires

Les militants socialistes sont des acteurs politiques oubliés

Publié le par Emmanuelle Ajon

Alors que les français découvrent dans la presse  les batailles socialo- socialistes, et attendent de connaître le nom du papa du futur rejeton de Rachida Dati.

Le gouvernement travaille, fichier EDVIGE, RSA et à  régler la crise du logement……

 

Nous sommes pourtant  de nombreux militants socialistes à expliquer tous les jours sur le terrain les travers des projets de Nicolas Sarkozy tous « courants » confondus…….et notre motivation est bien plus forte sur ces sujets de fond que sur nos « combats » internes.

 C’est bien dommage que cette énergie ne transpire pas beaucoup dans les médias.

 

Mais si aujourd’hui nous entendons de plus en plus de voix hautes, fortes et discordantes sur EDVIGE et le RSA….Je n’entend rien sur les manipulations qui permettront dans quelques temps de dire au gouvernement qu’il a réglé la crise du logement en France.

 

En effet, en s’appuyant sur quelques rares cas de nantis bénéficiant de logements sociaux, les plafonds de ressources des logements HLM vont baisser de 10 % au 1°janvier 2009.

L'objectif recherché par le gouvernement est, dit-il, de réserver les HLM aux foyers les plus pauvres et de renvoyer vers le parc privé les ménages dont les revenus ont nettement augmenté.

Permettant de vider ainsi les fichiers de demandes de logement HLM de dizaines de milliers de demandeurs, ne roulant pas sur l’or, mais juste des salariés pas encore pauvres…..qui pourront peut être ainsi remplir les programmes « de Robien » qui ne trouvent plus preneur dans certains secteurs……

 

Si l'idée de départ peut sembler juste, les effets collatéraux sont loin d'être négligeables.

 

On  va ainsi  chasser la classe moyenne des logements HLM car ils devront payer très rapidement un surloyer. Cette classe est tellement large qu’on ne distingue pas les revenus. Ainsi, une bonne frange va se retrouver avec des loyers dans le parc privé qui seront trop élevés et les feront basculer dans les difficultés économiques sans aucune aide possible.

Effet boomerang garanti sur l’avenir de leurs enfants, sur l’impossibilité de se constituer une épargne, assurance sur la vie.

  

Et on va ainsi abandonner toute mixité sociale, recréer des ghettos : à quand la normalisation des bidons -ville en bord de chaque ville???

 

Alors merci à tous les militants socialistes du quotidien qui connaissent parfaitement la différence entre la politique d’un gouvernement de droite et de gauche dans le quotidien de chacun….et qui continuent tous les jours à communiquer sur ces sujets …….

Voir les commentaires

<< < 10 20 30 40 41