Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ministre déleguée aux personnes agées et à la dépendance

Publié le par Emmanuelle AJON

Je suis aujourd’hui heureuse et fière.

Vous avez en effet comme moi, je n’en doute pas, pris connaissance de la composition du premier gouvernement qui s’est aujourd’hui réuni solennellement autour du président de la République et du Premier ministre. Ce gouvernement honore la Gironde avec l’entrée de notre députée, Michèle Delaunay – candidate à l’élection législative sur la 2e circonscription –, qui s’y voit confier le portefeuille de ministre déléguée aux personnes âgées et à la dépendance.

 

Ces attributions, vous le savez, lui tiennent particulièrement à cœur : elle s’y consacre depuis de nombreuses années avec énergie, tant au niveau départemental que national. Qui ne l’a pas entendue parler du “bien vieillir” avec la passion, la force de conviction et de proposition qui la caractérisent ! C’est un moment très fort de surprise et d’émotion, pour moi qui ai accepté en 2007 l’invitation de Michèle Delaunay à l’accompagner dans son combat pour arracher à la droite la 2e circonscription de la Gironde, puis dans son travail de parlementaire.

 

Je lui suis reconnaissante de m’avoir fait l’honneur de me renouveler sa confiance pour un nouveau mandat si, comme nous y sommes tous déterminés, les Bordelaises et les Bordelais nous confirment en l’amplifiant leur confiance.

Sa charge ministérielle est pour Michéle Delaunay la reconnaissance de combats politiques que, sans vous tous, elle n’aurait pu ni conduire ni gagner. C’est aussi la reconnaissance d’une extraordinaire force de travail et de réflexion, d’un sens politique aigu, d’une détermination et de compétences remarquables dans un champ crucial pour le devenir intergénérationnel de notre société au XXIe siècle.

Cette actualité politique majeure n’est pas sans conséquences pour nous dès aujourd’hui. Elle nous oblige en effet à nous mobiliser davantage encore – nous tous militants socialistes, moi-même en ma qualité de suppléante – pour que notre députée soit brillamment réélue bien sûr, mais aussi que le Président et le gouvernement soient assurés au parlement de la forte majorité sans laquelle ne pourrait être conduit le changement qu’ont souhaité les Françaises et les Français le 6 mai.

Commenter cet article

bernard 21/05/2012 21:48

emmanuelle .pour moi ce sont les quartiers populairs qui seront toujours mis de cotés avec ce changement.je ne suis pas sur de voter ps.amitiè .pierre

Augustin 21/05/2012 13:45

Courage !

Walden 20/05/2012 18:01

Madame,
Bien que n'étant pas de votre parti je suis écoeurée par ce qui vient de vous être infligé. Si j'étais vous je n'aurais aucune hésitation à ne pas leur donner quitus.
Bien sincérement

Freeman 20/05/2012 12:54

Soutien moral pour ce préjudice vraiment bas de la part du PS.

D'ailleurs hier les militants du PS pour Delaunay n'étaient même pas au courant de cette bassesse.

Delaunay est en train de perdre sa circonscription avec ces magouilles electorales, au profit du Front de Gauche ( parce que l'UMP ne récupèrera pas les voix perdues)

Bien a vous.

Aloha 20/05/2012 09:19

On est jamais trahi que par ses amis et Michele Delaunay vient de perdre ma voix et celle des votants que j'ai cotoyés ces deux derniers jours
Question du jour : Michele Delaunay doit se sentir génée aux entournures : quelle compensation allez vous avoir? Une place de consolation trouvé auprès d'un ministère ,d'un comité "théodule"?
Restez digne! et honorable ! vous ne le regretterez jamais